Manoir de Pennarun

Dirinon

Construit au 16e siècle

En 1585, le manoir appartient à la famille Tourtenoutre, en alliance avec Jérôme de Toutenoutre époux de Gilette Le Louët





Château de Penfrat

Gouesnac'h

Construit au 19e siècle

En 1859, Joseph Bigot construit le château à la demande de Mr Cambourg, il lui servira de domaine de chasse

L'architecture est style néo-Louis XIII

Le Château

De Cambourg



Manoir du Plessis

Ploumoguer

Construit entre le 15e et le 17e siècle

Du 15e au 17e siècle, le manoir appartient à la famille De Kerlec'h, descendants des Du Chastel


En 1514, il est rénové et agrandit


Le Manoir




De Kerlec'h


Château de Quelennec

Saint-Thégonnec

Construit entre le 17e et le 20e siècle

En 1264, les premiers noms de la famille Quélennec apparaissent

En 1455, la famille De Quélennec acquiert, une puissance certaine puisque Jean De Quélennec a été nommé Baron Du Pont, titre qui lui donnait la possession de la Vicomté du Faou

En 1462, Jean De Quélennec épouse Françoise Guyon Huon, il fait don à son beau-frère, Jean Huon de Resgourel, d'une terre située dans la paroisse de Saint-Thégonnec.

Le nouveau propriétaire aurait alors donné le nom du bienfaiteur à la propriété.


En 1921, le château Quélennec a été transformé  

Le Château

De Quelennec

Château de du Roi Morvan

La Roche-Maurice

Construit au 9e siècle

Au 11e siècle, le château est la propriété des Vicomtes du Faou, vassaux du Comte De Cornouaille

En 1160, la puissante famille des Vicomtes De Léon l'acquiert

Pendant, huit générations, il appartient aux Hervé De Léon

En 1342, Charles De Blois en devient Maître du Château

En 1363, c'est le tour de la famille De Rohan d'être le propriétaire, par alliance des familles Du Léon

En 1479, le château devient l'unique forteresse de défense du Léon

En 1485, le château est détruit par la commande de Charles VIII, Roi de France

En 1492, le Vicomte De Rohan le répare petit à petit.

En 1792, le château devient une carrière de pierres

En 1987, la famille De Rohan en est toujours propriétaire et le vend au Conseil Général du Finistère

De Rohan

Le reste du château : Le Donjon
Du Faou

De Léon





Château du Sac'h

Guilligomarc'h

Construit au 20e siècle

En 1443, un manoir y est déjà édifié par la famille De La Sauldraye

Au 16e siècle, le domaine appartient aux familles Jegadoet Bahuno

Au 19e siècle, la famille Du Boisguéhenneuc

Au 19e siècle, c'est au tour de la famille De Raime de l'acquérir

En 1902, un architecte de Lorient, Raoul De Raime, agrandi le manoir et en fait un château

Au 20e siècle, les nouveaux propriétaires sont la famille de L'Etang Du Rusquec

Le Château
Du Boisguehennec


De Rusquec


Château de Trémazan

Landunvez

Construit entre le 9e et le 15e siècle

Vers1250, la famille Du Chastel sont les premiers propriétaires et les gardiens du Château de Brest

Cette famille est une des plus noble de Bretagne, parmi celle du Penhoat, De Kergournadec'h et De Kermorvan

En 1690, la famille cesse d'être Roi du domaine

En 1780, le château est abandonné

En 1789, il est vendu comme bien national

Au 19e siècle, le dernier propriétaire est nommé Napoléon, mais pas le même que nous connaissons

La Famille Du Chastel existe depuis 1057, ils côtoient notamment Geoffroy II De Bretagne, Duc de Bretagne

L'architecture est de style médiéval

Le Château en Ruine


Du Chastel

Manoir de Kernault

Mellac

Contruit entre le 15 e et le 16e siècle

En 1464, le domaine appartient à Yvon De Lescouët

Au 17e siècle, c'est au tour de la famille Le Beuff de l'être

Au 20e siècle, la famille De Poulpiquet De Brescanvel l'acquiert par un mariage

En 1990, la propriété est achetée par le Coseil Général du Finistère

Le Manoir
De Poulpiquet

De Lescouët





Château de Kerjean

Saint-Vougay

Construit entre 1545 et 1596

En 1512, Jean Le Barbier est Seigneur des terres

En 1580, Louis Barbier, fils, édifie le domaine

En 1618, la famille Barbier demande à Louis XIII que le domaine de Kerjean soit érigé en marquisat.

En 1637, René Barbier Marquis De Kerjean, Chevalier de l'Ordre Saint-Michel, Seigneur de la Fontaine Blanche épouse en son château, Françoise De Parcevaux, Dame d'Honneur de la Reine Marie De Médicis

En 1648, Alexandre de Coatcanscours, se marie avec Gabrielle Henriette Gisèle Barbier, fille de René Barbier

Au 17e siècle, l’édifice retrouve son éclat avec les successeurs des Barbier :

La Marquise Suzanne Augustine De Coatanscour épouse en son château François-Gilles de Kersauzon

En 1789, il est confisqué par la national

En 1802, le domaine est vendu à la famille Brilhac, ils détruisent le château en vendant les matériaux

En 1911, l’État Français rachète le château et le classe Monument Historique

En 2005, la reconstruction est terminée

A ce jour, le château est devenu lieu touristique du Finistère

L'architecture est de style Renaissance

Le Château

De Kersauzon

De Parceveaux







Château de Suscinio

Ploujean

Construit entre le 16e et le 17e siècle

Au 17e siècle, Jean Crouézé Seigneur De La Maillardière, puis Alexandre Chrestien Seigneur De La Masse et son épouse Louise De Kerrerault en deviennent propriétaire

En 1789, le domaine est habité par Marie Etienne Quéméneur De Ploësquellec et De Kerprovost

En 1792, il est vendu comme bien d'émigré

En 1794, le château devient propriété de Charles Cornic

Au 19e siècle il est revendu deux fois

En 1962, il devient propriété de la ville de Morlaix

Aujourd'hui, il est propriété d'une école d'agriculture

Le Château

Château du Taureau

Plouézoc'h

Construit au 16e siècle

En 1542, le premier fort est édifié sous l'ordre de François 1er

En 1660, Louis XIV le récupère pour se servir de bâtisse militaire contre les Anglais

De 1689 à 1745, il est reconstruit sur les plans de l'ingénieur-architecte Vauban

En 1720, il devient une prison pour les gentilshommes Bretons qui s'y réfugièrent

En 1745, la fin des travaux est commandé à Amédée François Frézier sous l'ordre du Roi Louis XIV

En 1883, il est déclassé et son rôle militaire s'arrête

De 1930 à 1937, il devient propriété de Marie Lévêque De Vilmorin

De 1960 à 1982, une école de voile y réside

De 1982 à 1987, le château reste à l'abandon

En 1988, une association se créée pour redonner vie à l'édifice

Le Château

Manoir de Traonfeunteuniou

Ploujean

Construit au 20e siècle

Au 18e siècle, le château appartient à Sébastien De Trévoux

En 1872, M.de Saint-Prix reconstruit un nouveau château au même endroit

En 1895, le Maréchal Foch et sa femme Julie Bienvenüe achète le manoir

Entre 1914 et 1918, le manoir est la résidence de vacances du Maréchal

Aujourd'hui, il appartient aux  Petites Sœurs de Saint-François d'Assise, communauté religieuse

Le Manoir




Foch



Manoir du Fransic

Carantec

Construit au 18e siècle

Au 18e siècle, le manoir appartient aux familles De Keranguen et De Poulpiquet.

Le 12 avril 1781, le château est la propriété de Joseph Guillaume De Poulpiquet De Coatlez, époux de Marguerite De Kerouartz.

En 1790, il appartient au Vicomte Léonard Du Dresnay.

En 1792, le manoir est vendu comme bien national, il appartient à une famille anglaise avant d'être acquis par Sophie De Penguern.

De 1802 à 1811, le maire de Carantec André Couhitte y réside

En 1895 Fanny De Parscau achète la propriété à madame du Plessix-Quinquis. 

Le Manoir

De Poulpiquet



Château de Lanniron

Quimper

Construit entre le 15e et 19e siècle.

La propriété devient la résidence des Évêques de Cornouaille

Au 15e siècle, Monseigneur Bertrand de Rosmadec construit un corps de logis 

Au 17e siècle, des jardins en terrasse sont construits par Monseigneur François Coêtlogon

En 1760, l'aile ouest est construit par Monseigneur Auguste de Farcy 

En 1822, Emmanuel Calixte Harrington le fait édifier par l'architecte Joseph Le Bigot 

En 1833, lLa propriété est vendue par son épouse  au Comte Charles de Kerret De Quillien et devient leur propriété.

Né en 1863 à Lanniron, son petit-fils Georges Blanchet de la Sablière voyage autour du monde, comme son oncle le Comte René-Maurice de Kerret De Quilien et fait ainsi venir des plantes de tous les horizons pour créer les jardins botaniques.

Ils possèdent aussi le château de Quilien à Pleyben

Les propriétaires actuels sont issus des familles De Kerret et De Massol De Rebetz.

L'architecture est néo-classique

Le Château


La Stéle des Kerret à Brasparts

  
De Kerret


Château de Lézergué

Ergué-Gabéric

Construit au 18e siècle

Au 13e siècle, la famille Cabellic édifie et est propriétaire du manoir

Au 15e siècle, c'est au tour de la famille de Coatanezre d'en hériter

Vers 1630, la propriété est acquise par Guy Autret, Seigneur De Missirien

Vers 1700, le manoir devient château et est édifié par la famille La Marche.

En 1729, le dernier évêque de Léon, Mgr François De La Marche (1729-1806), naît au manoir

Le 25 décembre 1745, Messire François-Louis De La Marche, Chevalier Seigneur De Kerfort et De Lézergué, fils du Seigneur Messire François De La Marche et de Dame Marie De Botmeur,

devient époux de :

Demoiselle Françoise-Louise-Félicité De Bourigan Du Pé d'Orvault, fille de Messire Armand-Louis de Bourigan Du Pé, Chevalier, Seigneur Marquis d'Orvault et de Dame Marie-Ambroise Le Texier De Villebot

En 1789, le château devient victime de la révolte

La Facade du Château en Ruine





De La Marche

De Lézergué

Manoir de Moëllien

Plonévez-Porzay

Construit en 1642

Le 8 avril 1741, naît Guy De Moëllien, fils de Joseph-René De Moëllien et de son épouse Charlottte Marzin De Kerdreu

En 1776, Guy De Moëllien épouse Marie-Louise De Moëllien à Brec'h

En 1789, Guy De Moëllien est le dernier du nom à occuper le château.

Avec la Révolution, le déclin de la famille, est trop attachée au trône des Bourbons

Au fil des siècles, le manoir est abandonné, pillé, détruit, transformé en ferme

En 1950, la famille Le Corre, le rachète et en deviennent propriétaire

Aujourd’hui, la famille Loussouarn en est devenu le propriétaire

Après tant d'effort, le manoir revit une deuxième fois

L'architecture de La Renaissance Bretonne

Le Manoir




De Moëllien

Manoir du Squividan

Clohars-Fouesnant

Construit au 15e siècle

En 1426, le manoir existe déjà et appartient à Jean Penguilly

Entre le 17e et le 18e siècle, le domaine est propriété de la famille Bénéat, puis au fil des années, aux Leurré, Jourden, Bolloré, Rien, Nédélec, Picart

Le 12 Novembre 1836, Charles Olivier, Marquis De Kermel en devient acquéreur

Au 20e siècle, le manoir devient propriété de Jules Verlingue des Faïenceries Henriot, il créée le jardin et le mur d'enceinte

En 1943, c'est au tour de la famille Fié-Fieux de lui appartenir

Cette même année, les époux Fié-Fieux, invitent le peintre Rennais, Emile Simon à venir au domaine pour y résider et peindre à son gré les différents paysages qui s'offrait à lui

En 1995, Madeleine lègue le manoir et ses tableaux au Conseil Général du Finistère pour en faire un musée départemental

Petite anecdote :

Pendant la seconde guerre mondiale, Mme Estienne d'Orves et sa famille, fuient les troupes allemandes lors de la débâcle.

En 1940, ils arrivent à Clohars-Fouesnant, Olivier De Mauduit Du Plessis, maire, nommé administrateur du domaine, par la feldskommandantur, l'autorise à habiter le manoir alors inoccupé.


Elle y est reste jusqu'à la fin de la guerre. Son mari, le lieutenant Honoré D'Estienne D'Orves, n'est jamais venu à Squividan.


Le Manoir

De Kermel

De Penguilly

Château de Bodinio

Clohars-Fouesnant

Construit au 17e siècle

En 1600, le château est contruit par Jeanne De Bodigneau et son époux François De Kerc'hoent

En 1766, il est démoli pour construire le château des Cheffontaines

Au 19e siècle, le château revoit le jour grâce à la famille Nouët Du Tailly

Le Château

De Bodigneau

Château de Kergos

Clohars-Fouesnant

Construit entre le 16e et le 19 siècle

En 1481, la famille De Kergos en est propriétaire

Vers 1660, par alliance à la famille d'Alain De Kernaflen, les deux noms se regroupent et donne la famille De Kergos De Kernaflen

En 1791, Alain De Kernaflen devient propriétaire de L'Archipel Des Glénans

Cette famille est restée près de 300 ans, propriétaire du domaine

Le Château

De Kergos

De Kernaflen

Château de Cheffontaines

Clohars-Fouesnant

Construit entre 1770 et 1788

Au 18e sciècle, les châteaux de Kergoët et de Bodinio sont détruit pour être remplacé par celui des Penfentenyo

Au 18e siècle, le Marquis Jonathas François Hyacinthe De Penfentenyo De Cheffontaines devient propriétaire

En 1789, le château devient bien national

En 1860, la domaine appartient à la famille des Cheffontaines

Depuis cette date, les Cheffontaines sont toujours propriétaires

L'architecture est type Malouine et de style Louis XV et a été dessiné par Pierre Joachim Besnard

Le Château




De Penfentenyo


Château du Chef du Bois

Pencran

Construit entre le 15e et le 18e siècle

Au 15e siècle, il est construit par Jean Guérault

En 1690, le Marquis De Kerlozrec commande les dessins auprès de l'architecte Le Petit de Brest

Le Château






Guérault

Château des Garennes

Clohars-Fouesnant

Construit au 19e siècle

Le 17 Mai 1866, Olivier Charles Marie De Mauduit Du Plessix, naît à Quimper,

Il est le fils de Charles De Mauduit Du Plessix et de Marie De Kernafflen De Kergos,

En 1893, le parc est aménagé par le jardinier Nivet de Saint-Brieux, il est classé jardin remarquable.

Le manoir sert de Kommandantur en 1940.

En 1944, Olivier De Mauduit Du Plessix autorisa la famille du lieutenant Estienne d'Orves à habiter le domaine

Le 27 Mai 1958, il décède à Clohars-Fouesnant

L'architecture est néo-classique

La famille De Mauduit Du Plessix est toujours propriétaire du domaine

La famille De Mauduit Du Plessis détenait aussi le manoir de Trégain en Briec

Le Château

De Mauduit Du Plessis