Manoir du Squividan

Clohars-Fouesnant

Construit au 15e siècle

En 1426, le manoir existe déjà et appartient à Jean Penguilly

Entre le 17e et le 18e siècle, le domaine est propriété de la famille Bénéat, puis au fil des années, aux Leurré, Jourden, Bolloré, Rien, Nédélec, Picart

Le 12 Novembre 1836, Charles Olivier, Marquis De Kermel en devient acquéreur

Au 20e siècle, le manoir devient propriété de Jules Verlingue des Faïenceries Henriot, il créée le jardin et le mur d'enceinte

En 1943, c'est au tour de la famille Fié-Fieux de lui appartenir

Cette même année, les époux Fié-Fieux, invitent le peintre Rennais, Emile Simon à venir au domaine pour y résider et peindre à son gré les différents paysages qui s'offrait à lui

En 1995, Madeleine lègue le manoir et ses tableaux au Conseil Général du Finistère pour en faire un musée départemental

Petite anecdote :

Pendant la seconde guerre mondiale, Mme Estienne d'Orves et sa famille, fuient les troupes allemandes lors de la débâcle.

En 1940, ils arrivent à Clohars-Fouesnant, Olivier De Mauduit Du Plessis, maire, nommé administrateur du domaine, par la feldskommandantur, l'autorise à habiter le manoir alors inoccupé.


Elle y est reste jusqu'à la fin de la guerre. Son mari, le lieutenant Honoré D'Estienne D'Orves, n'est jamais venu à Squividan.


Le Manoir

De Kermel

De Penguilly

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire